Formation en "JUDO"


Le gymnase de l’école Pie-XII s’est transformé en dojo de judo durant deux jours. Dans le cadre de la thématique de l’année, centrée sur la découverte de sports, les élèves de toute l’école ont pu participer à des cours de judo gratuitement durant leurs périodes d’éducation physique.Pour l’occasion, le Sensei Gilles Bellerose, 5e dan, arbitre international et directeur technique du Club de Judo St-Paul-L’Ermite, a initié les jeunes à différentes immobilisations et projections. Les judokas en herbe ont profité des installations livrées par Judo Québec gratuitement soit un tatami neuf et ils portaient chacun un judogi (vêtement de Judo). Cette expérience a fait découvrir aux élèves un art martial sans coups de poings et coups de pied. On pouvait voir des jeunes curieux avec leurs plus grands sourires et surtout les rires étaient au rendez-vous ! Le Club de Judo St-Paul-L’Ermite est un organisme à but non-lucratif près de la communauté. Cette année encore, il accueillera environ 700 judokas pour le tournoi provincial. Pour faire une découverte intéressante, vous pouvez joindre le club au Centre communautaire Laurent-Venne, 255 Boulevard J.-A.-Paré, Repentigny (secteur LeGardeur), QC J5Z 4M6, (450) 581-4195.

cjspl@hotmail.com

Merci à Gilles Bellerose et à Judo Québec pour leur implication.

 

Description :

Le judo est une activité sollicitant sur le plan moteur. Il a un impact sur la fonction cardio-respiratoire, la coordination, la dissociation des segments, la dissociation hanches/épaules, la prise de conscience du corps. La latéralisation (cette remarque ne s’applique pas au début : côté prépondérant, puis ensuite travailler l’autre côté) droite-gauche est importante pour éviter les déviations de la colonne vertébrale (il ne s’agit pas de former une ceinture noire à droite et blanche à gauche !!!).Le rôle du professeur consistera à trouver des images pour faire passer le message. En fait, le judo sollicite toutes les qualités ; endurance, force, flexibilité, etc.

 

Le judo a une valeur éducative sur le plan des connaissances

 

- Il est une introduction à une autre culture.

- Il permet de développer le sens du geste (retrouver la signification des gestes).

- Il développe la connaissance de son corps et du corps des autres.

- Il facilite la connaissance des principes qui nous régissent ; axes de rotation, appuis, etc.

 

Sur le plan affectif

- Il développe la connaissance de soi et de ses limites.

- Il place l’individu en situation de choix qui se construit petit à petit par l’expérience.

- Le club de judo permet une rencontre d’individus provenant de différents milieux.

 

Sur le plan moral

Les valeurs morales étant transmises par le professeur, ce dernier doit en être l’exemple. Le judo a un impact sur la personnalité à moyen et long terme. Il développe la confiance en soi et en l’autre ; l’éducateur aura donc soin de placer des difficultés en fonction du degré d’évolution de l’individu pour favoriser le développement de cette confiance.

 

Le code moral :

Politesse : respect d’autrui

Courage : faire ce qui est juste

Sincérité : s’exprimer sans déguiser sa pensée

Honneur : être fidèle à sa parole donnée

Modestie : parler de soi-même sans orgueil

Respect : sans respect, aucune confiance ne peut naître

Contrôle de soi : savoir se taire lorsque monte la colère

Amitié : le plus pur des sentiments humains

 

Le professeur de judo est simultanément :

Un éducateur : il a un impact sur la façon d’être de l’enfant plus tard.

Un enseignant : il transmet un savoir qu’il ne faut pas dénaturer.

Un entraîneur : il est préoccupé par la réussite en compétition qui peut être aussi un outil éducatif.

Un animateur : il dynamise le groupe.

 

Le professeur de judo est professeur parce qu’il est d’abord et avant tout passionné de judo. Et, il devrait avoir une conscience professionnelle. Il devra adapter son attitude en fonction des gens. C’est sa qualité première. Une adaptation en fonction du contexte où il intervient, en fonction de l’âge, de la motivation des jeunes et de leurs besoins et tout ceci en tenant compte de sa personnalité, de son expérience, de ses attirances…Chez les 6-9 ans, le rôle d’éducateur est le côté prédominant.

Le judo est un outil éducatif d’une extrême richesse grâce à ses différentes facettes

 

Jeu (doser les jeux ; plaisir : oui, mais ne pas oublier l’aspect médical)

Sport (compétition)

Loisir

Traditionnel (kata)

Utilitaire (Judo-Jujutsu)

 

Mais évidemment, tout dépend :

de l’usage qu’on en fait,

des mains dans lesquelles il se trouve,

de la forme dans laquelle il est pratiqué.

 

 « Le judo vaudra ce que vaut le professeur » (Luis Robert)